Logopetitanime    
Cabinet d'Ostéopathie
Vanessa LEVY
DIPLOMEE DE L'ECOLE SUPERIEURE D'OSTEOPATHIE
ET DE BIOMECANIQUE APPLIQUEE, AGREE PAR L'ETAT
CERTIFIEE EN OSTEOPATHIE PERINATALE ET PEDIATRIQUE
Accueil
Qu'est-ce que l'ostéopathie ?
Mon parcours
A qui s'adresse l'ostéopathie ?
Dans quels cas consulter ?
La consultation
Ostéopathie aquatique
Remboursement
Législation
Questions / Réponses
Contact
Plan d'accès
Dossiers
Liens utiles
 
 
 
Votre bébé a l’arrière de la tête déformée ?
La plagiocéphalie positionnelle et l'ostéopathie
Plagiocephalie
Retour aux dossiers


Comment se forme la plagiocéphalie (sans crâniosynostose) ?

Une diminution du potentiel de croissance sutural peut être due à une impaction pouvant avoir lieu :

    Avant l’accouchement, lors d’une mauvaise position de la tête à l’intérieur de l’utérus (plaquée contre l’aile iliaque)
    Pendant l’accouchement (lors des contractions utérines, du passage dans le bassin maternel, de l’utilisation d’ustensiles type forceps, ventouses)
    Après l’accouchement, des contraintes permanentes peuvent s’installer (allaitement toujours du même côté, jouet au dessus du lit placé sur le côté, mauvaise tenue,…)
    Lors d’un torticolis congénital vrai (orientation vers la kinésithérapie ou la chirurgie) lié à une malformation du SCM (dans ce cas la plagiocéphalie est controlatérale à la malformation)

L’augmentation anormale de contraintes au niveau des sutures perturbe ainsi leur développement.


Plagiocéphalie et ostéopathie :

Le champ d’action ostéopathique concerne la plagiocéphalie postérieure positionnelle bénigne, suite à une dysfonction de la charnière occipito-cervicale apparue avant, pendant ou après l’accouchement.
La plagiocéphalie doit être considérée en ostéopathie comme un signe clinique, isolé ou non de signes digestifs, ORL et/ou comportementaux.

Ces signes peuvent être les suivants :

    Troubles gastro-intestinaux : reflux gastro-oesophagien, coliques spasmodiques avec gaz intestinaux, constipation, diarrhée
    Troubles ORL : rhinites, otites à répétition
    Troubles oculaires : yeux encroûtés
    Troubles comportementaux : hyperactivité, troubles du sommeil, bébé hypertendu avec les points serrés en permanence ou en hyperextension dès qu’on le couche, …

Elle se traduit par un déséquilibre entre la croissance encéphalique et la capacité adaptative de la boîte crânienne et se répercute, non seulement sur l’esthétique de la tête du bébé, mais aussi sur le fonctionnement des charnières crânio-cervicale et sphéno-basilaire.

La charnière crânio-cervicale assure la transmission de contraintes du crâne à la colonne cervicale.
La charnière sphéno-basilaire assure la transmission des contraintes de la partie antérieure du crâne à la partie postérieure.

Une malposition de la tête du bébé intra-utérine, pendant ou après l’accouchement peut être responsable d’un verrou musculaire sous-occipital que l’on peut assimiler à un « torticolis » (dysfonction de la charnière crânio-cervicale). Celui-ci induit un positionnement antalgique avec inclinaison homolatérale et rotation controlatérale de la tête du nouveau-né.

C’est la position permanente en rotation et l’absence en conséquence d’alternance de contrainte-décontrainte au sein de la suture postérieure (occipito-mastoïdien et/ou occipito-pariétal), qui provoque l’apparition progressive de la plagiocéphalie, par compression de l’espace sutural.

La dysfonction de la charnière sphéno-basilaire, consécutive à la plagiocéphalie, est identifiable en cas de signes ORL, oculaires, ou une déformation visible du front.

Flechegaucheend Flechegauche   Page 3/4   Flechedroite Flechedroiteend

Retour aux dossiers
 
Une création de Médéric DE LAUNAY.
Cabinet d'ostéopathie Vanessa LEVY - 06.93.92.29.85 - 11, Rue du Four à Chaux 97410 St-Pierre Réunion